Avant son 35e Forum, la coopérative Cap’Com fait savoir qu’elle se porte bien

La semaine est cochée dans les agendas d’un bon millier de communicantes et communicants  : du 5 au 7 décembre, le 35e Forum Cap’Com prend ses quartiers au centre Pierre-Baudis, à Toulouse (Haute-Garonne) pour la première fois.

113 actus_Capcom

Quelque 150 intervenants et intervenantes y causeront « convivencia », qu’on pourrait traduire par « vivre ensemble ». Au-delà des différents ateliers, “conférences hop”, “conseils à la coque” et autres tapis de parole, l’estrade accueillera quelques personnalités du secteur comme Mercedes Erra, fondatrice de BETC et vice-présidente de la Filière Communication, ou le sociologue Dominique Wolton, directeur de la revue Hermès et président du Conseil de l’éthique publicitaire (CEP).

En fin de Forum, se tiendra la très attendue cérémonie du Grand prix Cap’Com. Présidé cette année par Klimentini Diakomanoli, autrice européenne sur les questions de désinformation, le jury a sorti du lot 26 campagnes désormais en lice pour le podium. Il avait reçu 244 candidatures, « un nombre record depuis que le Grand prix existe », selon Dominique Mégard, fondatrice de Cap’Com en 1988. Une nouvelle preuve de la bonne santé du réseau, qui corro-bore l’optimisme communiqué à la sortie de la 5e assemblée générale de la coopérative d’intérêt général qui préside à ses destinées depuis 2019. Elle compte à ce jour 63 associés. Une dizaine de nouveaux la rejoindrait chaque année. Et comme pour accompagner cet élan, le conseil coopératif a annoncé renforcer sa composition en intégrant Didier Rigaud-Dubaa, maître de conférences associé à l’université Bordeaux-Montaigne. Membre du comité de pilotage. Il accompagne le réseau Cap’Com depuis de nombreuses années et contribue notamment au Prix de la presse territoriale et aux Rencontres de la com’ interne. 

 ANTOINE GAZEAU