Covid-19 : un hashtag pour lutter #contrelamorosite

Faut-il restreindre son fil d’actus à cette communication de crise ?

77-actu-morositeok

Parmi les clusters identifiés du coronavirus, avec le décès d’un enseignant et un maire testé positif début mars, la Ville de Crépy-en-Valois (60) a expérimenté le confinement avec une longueur d’avance sur le reste du pays. « Au bout de quelques jours, nous avons constaté dans les commentaires sur nos réseaux sociaux un besoin de légèreté de la population », observe la community manager Jessica Fouquet.

D’où la décision de publier « des contenus non-anxiogènes » (anecdotes, recettes, tutoriels, vidéos, bons plans digitaux, conseils lecture…), assortis du hashtag #remedecontrelamorosite et d’un émoji arc-en-ciel. Une initiative accueillie positivement par les habitants et rapidement reprise par d’autres collectivités, comme les villes de Bezons (95) ou Metz (57).

BARBARA GUICHETEAU