Etat : les remerciements du service civique

C’est peu dire que le Service civique est en plein essor. Deux ans après Charlie et l’annonce du président de la République de le rendre universel, le nombre de volontaires a triplé.

45 Actu_service-civique

Et depuis sa création en 2010, ils sont quelque 200 000 à avoir opté pour ce dispositif permettant aux 16-25 ans – 16-30 ans pour les jeunes en situation de handicap – de s’engager dans une mission d’intérêt général et d’être indemnisés à hauteur de 573 € par mois. Le tout valait bien un merci !

C’est dans cette optique que l’Agence du service civique a lancé, du 16 au 31 janvier, sa première campagne de communication grand public. Elle l’a construite en deux axes. Le premier vise à valoriser les 10 000 organismes agréés qui créent des missions et accueillent les volontaires. Cette valorisation passe par un macaron «Engagé avec le service civique» – un cœur symbolique de leur place centrale – qui sera ainsi délivré aux ambassadeurs. Le deuxième axe consiste en un film destiné au grand public afin de remercier ceux qui s’engagent. Ce court- métrage de 6’42, réalisé par Ilan Teboul, est décliné en format 30 et 90 secondes.

Visible sur les chaînes de France Télévisions, au cinéma, et sur Internet, il a l’objectif simple de remercier les volontaires – sans toutefois leur donner la parole – et de faire connaître au grand public le Service civique. Il donne la parole aux bénéficiaires des missions : les organismes responsables et les bénéficiaires directs, sans oublier des personnalités qui incarnent l’engagement. Des visuels sont par ailleurs apparus dans les journaux (Le Monde, Le Figaro, L’équipe, Le Parisien) et dans près de 2 000 points en gare. Toute la campagne est signée Publicis Consultants, le plan médias Carat France.

Anne-Cécile Pépers