Le ministère chargé des Transports invite au respect de ses agents

« C'est comme ça que vous me dites MERCI ? »

101 actu_transport

Les quelque 3 900 agents des directions interdépartementales des routes s’interrogent en lettres capitales devant les incivilités et autres agressions qu’ils subissent au quotidien ou presque, malgré leur engagement au service des usagers. Agressions verbales ou physiques, non-respect volontaire des balisages pouvant mettre en danger les intervenants…

Non seulement cette campagne nationale de sensibilisation du ministère des Transports, réalisée par Parties prenantes (Paris), relève une recrudescence de comportements irrespectueux, voire violents, de la part des usagers de la route, mais elle les prend à contrepied en incarnant le préjudice. Elle rappelle enfin que ces incivilités ne restent pas impunies : les peines peuvent aller jusqu’à trois ans d’emprisonnement et 45 000 € d’amende. La campagne a été déployée du 15 septembre au 1er octobre sur les réseaux sociaux, dans la PQR, sur les panneaux lumineux d'information, le long des autoroutes et routes nationales.

ANTOINE GAZEAU