Le marketing au chevet des centres-villes

Le mal qui mine nombre de centres-villes est souvent attribué à tort à la seule dégradation du commerce, ce qui se traduit par des mesures insuffisantes, voire inefficaces. D’où l’utilisation naissante du marketing territorial en soutien des programmes de revitalisation pour aider à traiter tous les facteurs de déclin.

 

« En centre-ville, la logique de l'offre ne suffit pas »

Spécialiste du marketing territorial, Vincent Gollain observe une utilisation naissante de ses techniques à des échelles de plus en plus fines dans le cadre urbain. Notamment pour redynamiser les centres-villes.

Action cœur de ville : aubaine marketing ou com' ?

Le programme Action cœur de ville est pour ses 222 villes moyennes bénéficiaires l'occasion d'investir dans les infrastructures de centre-ville en déclin. Mais c'est aussi une opportunité d'engager une démarche qui les aident à faire les bons choix...

« Nous nous appuyons sur des partenaires »

En lutte contre la désaffection de son centre, Villeneuve-Saint-Georges (94) mène une politique qui, comme la communication qui l'irrigue, vise à générer des flux pour recréer de la mixité dans le quartier. Les explications de la dircom Irène Fasseu.

L'exemplarité mulhousienne

Avec un taux de vacance élevé de son centre, Mulhouse traînait une mauvaise réputation. La Ville a inversé la tendance via une démarche d'aménagement soutenue par un bon marketing territorial.