Communication des Départements : la riposte

Il faut encore compter avec eux ! Bousculés un temps par les réformes territoriales, parfois même menacés de disparition, les Départements ripostent en proposant une communication léchée, basée sur le sentiment d'appartenance et la mise en valeur de l'offre de services aux habitants.

 

« L'animation de l'écosystème digital est l'une des priorités »

La dircom de l'Assemblée des départements de France (ADF), Sophie Le Mouël, revient sur les chantiers animés depuis son arrivée il y a quatre ans. Outils et services nouveaux, dynamique réelle, visibilité accrue : l'ADF se semble pas étrangère à l'énergie retrouvée des communicants de Départements.

Les nouvelles lois de l'attraction

Privés de la compétence économique par la loi NOTRe, les Départements n'ont pourtant pas renoncé au marketing territorial. Bien au contraire, les marques de territoires se multiplient pour développer un soft power susceptible d'attirer de nouveaux habitants.

Normandie : un(e) pour cinq, cinq pour un(e)

Moins d'isolement, plus de synergie. Au-delà de leurs différences, les cinq départements normands font valoir leur complémentarité et leurs positions communes.

Loire-Atlantique : l'attractivité par le terrain

En Loire-Atlantique, l'événementiel permet de cultiver le dynamisme économique, la visibilité touristique, le sentiment d'appartenance et la fierté des habitants.