Un nouveau cycle pour le marketing territorial

Grosse fatigue du côté des marques, agueusie chez les cibles, poussée de fièvre dans les territoires… En apparence, la Covid n’a pas épargné le marketing territorial. En réalité, la crise sanitaire a accéléré une remise à plat. Au toujours plus de la vie d’avant pourrait succéder le toujours mieux ; à la croissance, le bien-être.

 

Lire la suite dans Brief...

Acheter ce numéro

S'abonner à Brief