Les éditions Héliopoles « s’installent » désormais dans les Départements

Il faut toujours un premier pas. Etendre sa collection « S’installer à » aux départements (après les pays, les métropoles et les agglos moyennes), Zoé Leroy, directrice des éditions Héliopoles, y pensait certes depuis 2016, mais c’est Calvados Attractivité qui, en 2018, s’est rapprochée d’elle.

76-actu-Heliopoles

« On pouvait mettre en perspective différents projets de vie possibles dans un seul département », raconte l’éditrice. S’installer dans le Calvados, signé Jean-Jacques Lerosier, est paru en septembre dernier. Au sommaire : découvrir, se loger, consommer, s’intégrer, grandir, étudier, vivre et travailler, sortir. L’agence départementale s’est engagée à acquérir 3 000 exemplaires par an sur trois ans : au-delà du millier de points de ventes ciblés, elle envisage d’en offrir un à chaque foyer s’installant sur le territoire, ce guide devenant « un outil incontournable de sa stratégie d’attractivité résidentielle ».

Yann Archimbaud, dircab du Département du Cher, l’a reçu : « C’est exactement ce qui nous manque ! » Sa collectivité, depuis deux ans, déploie « une vraie politique d’attractivité », avec affichage à Paris ou clips diffusés sur plusieurs lignes d’Air France. « Nous distribuerons le guide aux nouveaux arrivants et aux grands chefs d’entreprises, qui le confieront sans doute à leurs directions des ressources humaines », poursuit-il. Sa seule exigence : que l’ouvrage paraisse au début de l’été 2020, avant les déménagements massifs et une éventuelle période préélectorale… Le Département a prépayé mille exemplaires. C’est le minimum espéré par Héliopoles. « Nous ne modulons pas en fonction de la difficulté d’un titre à être porté, précise Zoé Leroy. Puisque le coût est toujours le même, le besoin d’aide aussi. » Elle entend encore élargir son catalogue (35 titres). Elle y croit: « Nous sommes en discussion très rapprochée avec plusieurs Départements pour de futurs titres. » 

ANTOINE GAZEAU