Nailmatic se fait un nom en cassant les codes de la cosmétique

Publi reportage - Le fabricant français de vernis à ongles Nailmatic a réussi à se bâtir rapidement une belle notoriété dans le monde hyper concurrentiel de la cosmétique.

48-BPI

Dès son lancement fin 2012, Nailmatic étonne en lançant le premier distributeur automatique de vernis. Le choix est fait de ne pas être présent dans la parfumerie sélective ni dans la grande distribution. «La blogosphère a largement relayé notre lancement. Cela a été l’occasion de faire du buzz et de lancer notre plateforme de marque, devenue d’emblée très digitale», décrypte Boris Gratini, cofondateur de l’entreprise. Pour appuyer ces débuts retentissants, Bpifrance est intervenu par un prêt dès l’amorçage de la société, puis via un prêt d’aide à l’innovation avec la Région (pour environ 100 000 euros), avant que Nailmatic puisse procéder à des levées de fonds privés. Aujourd’hui, Nailmatic est présent dans un millier de points de vente où sont proposés ses 70 teintes de vernis à ongle fun à bas prix, ses coffrets, une gamme 100 % biosourcée ainsi qu’une gamme enfants (Kids), ludique et excluant les solvants… L’entreprise privilégie autant que possible la naturalité et les circuits courts avec l’ensemble de ses fournisseurs-partenaires. Ses distributeurs automatiques sont notamment présents dans des enseignes parisiennes prestigieuses, comme les Galeries Lafayette, qui sont autant de vitrines pour l’étranger. L’export représente en effet désormais 60 % de son chiffre d’affaires de 2 M¤. Rien d’étonnant à ce que l’on retrouve également Bpifrance en lien avec Bpifrance Assurance Export (BAE) pour soutenir l’internationalisation de Nailmatic. «Nous avons été aidés pour être présents dans un certain nombre de salons. La CCI de Paris nous a aussi bien soutenus à l’export par le biais d’échanges, de rencontres et de mises en relation, ajoute Boris Gratini. Nous avons de la chance. L’écosystème français est favorable aux start-up !» L’entreprise créera sa filiale américaine en septembre 2017 et lancera cette année deux nouveaux distributeurs : l’un pour sa gamme Kids, basé sur le système de tirettes des fêtes foraines, l’autre, ultra plat, conçu par Centimeo. Autre start-up française bien connue pour ses distributeurs utilisables avec des pièces jaunes…

Antoine Gazeau