Régions : des budgets serrés, mais des idées

Ce n’est en rien une surprise : les budgets com’ des Régions n’augmentent pas en 2018. Beaucoup baissent, comme ceux d’Auvergne-Rhône-Alpes, de Normandie, du Centre-Val de Loire ou des Hauts-de-France, où l’enveloppe passe de 6,4 M€ à 5,62 M€.

55-actu-region«Nous imaginons de nouvelles manières de communiquer moins coûteuses, plus efficaces, souvent axées sur le digital pour mieux cibler nos publics», résume Alexandrine Salvi, qui s’attaque notamment en Normandie au développement d’une plateforme collaborative pour les agents.

Globalement, toutefois, la courbe a tendance à se stabiliser. En Île-de-France, le budget com’ est maintenu à 8 M€ après une baisse de 30% par rapport à 2015. En Bourgogne-Franche-Comté, où une grande concertation citoyenne est en préparation sur les transports scolaires et où l’année sera, entre autres, axée sur la valorisation du “manger local et bio”, la manne n’évolue pas non plus. Pas plus qu’en Bretagne, qui revoit cette année toute sa stratégie digitale, qui lance son réseau régional de mobilité BreizhGo et qui élabore, surtout, son projet de territoire à l’horizon 2040 avec Breizh COP. Une démarche qui comportera un volet important de concertation et de co-construction et qui permettra de produire le SRADDET (schéma régional d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires) exigé par la loi NOTRe. Qu’on n’en doute pas, les gros dossiers s’amoncèlent dans les régions en 2018, à l’instar de la marque La région du goût ou de la grande cause régionale «Sport & Handicap» en Auvergne-Rhône-Alpes, ou encore du Plan climat qui absorbe 20 % du budget en PACA. Lequel, d’ailleurs, est en hausse... L’exception qui confirme la règle.

Antoine Gazeau