Saint-Etienne Métropole : le changement, c’est maintenant !

Saint-Etienne Métropole évolue ! Sur la forme, d’abord. L’institution, qui a étendu son territoire à huit nouvelles communes en 2017, change d’identité visuelle. Pour nourrir une «double ambition, selon son président, Gaël Perdriau (LR). Celle d’un cadre de vie plus harmonieux pour ses 403 000 habitants et celle d’un territoire toujours plus attractif.»

59 actu_stetienneL’ancien logo avait plus de 20 ans. Le nouveau, plus “flat design”, pensé pendant plus d’un an en interne pour durer et évoluer, prend la forme d’un phylactère. Entre autres messages : l’heure est au renforcement du dialogue. Sur fond vert («la couleur du développement durable» et… des Verts du stade Geoffroy-Guichard), il se résume en trois lettres : SéM, un acronyme déjà connu et usité dans les milieux institutionnels. à travers sa baseline, la nouvelle identité graphique donne aussi plus de place à la localisation (Saint-Etienne) qu’au statut (Métropole). De nouveaux outils de communication sont en outre proposés : un site Web refondu, un trimestriel distribué en boîtes aux lettres à 206 000 exemplaires, une présence accrue sur les réseaux sociaux, etc. Sur le fond, les choses évoluent aussi. Pour attirer de nouvelles entreprises innovantes, Saint-Etienne Métropole mise sur une nouvelle stratégie de communication. Elle est mise en œuvre, au plan national, depuis le 7 juin. L’idée : installer la légitimité du territoire via du “content marketing”. Autrement dit en intéressant l’audience avec un contenu de qualité. Les «excellences industrielles du territoire» sont notamment mises en avant sur lesechos.fr. La parole est aussi donnée aux acteurs du territoire, via des interviews et des témoignages vidéos d’industriels. Au cœur de la démarche de marketing territorial, enfin, le portail d’attractivité du territoire devient le vecteur principal du message : www.saint-etienne-attractivite.fr. Dans la capitale du design, il y aura un avant et un après juin 2018. 

ANTOINE GAZEAU