Trappes lance son site d’info locale

Une tendance est-elle en train de naître dans le monde de la presse institutionnelle ? La ville de Trappes rejoint les quelques autres collectivités qui, en plus de leurs publications institutionnelles, investissent le terrain de l’information locale pure et dure.

58-actu-Trappes

La ville des Yvelines a choisi le Net pour développer Trappesmag, un média en ligne où, promet le directeur de cabinet Rogatien Bouchereau, «on ne trouvera aucune dimension politicienne». La Ville conserve par ailleurs son site institutionnel, qui sera toiletté. Le lancement, début avril, du site trappesmag.fr entre dans une stratégie de développement des outils digitaux d’une part – la Ville n’a investi que récemment les réseaux sociaux –, mais répond aussi à une volonté de «délivrer une information positive» sur la ville. La presse locale ne traite qu’une partie de l’information – souvent les faits divers et les catastrophes – et au niveau national, la ville est trop souvent choisie par les journalistes pour les reportages sociétaux sur les difficultés des quartiers sensibles. «Trappemag permettra de créer du contenu positif sur la Toile pour contrebalancer l’image de la ville que renvoient certains médias, explique Rogatien Bouchereau. L’ambition est de devenir une source d’informations de référence sur l’actualité de Trappes. Nous voulons mettre en avant la richesse humaine et économique de la ville, traiter des actualités qui apportent une vraie valeur ajoutée.» Ces actualités, pas nécessairement en lien avec les compétences de la commune, seront produites exclusivement par le service communication de la Ville. Certaines seront reprises du magazine papier qui, convergence oblige, va changer de nom pour adopter celui de Trappes mag. Mais le site ne sera pas la simple mise en ligne du magazine papier. L’idée, conclut Rogatien Boucheraeau, est bien d’utiliser chacun des supports «selon sa périodicité, son type de public et ses forces».

BRUNO WALTER