Une campagne capitale à Grenoble !

Candidate en janvier 2019, finaliste à partir de mai 2020 avec Dijon, Turin (Italie) et Tallinn (Estonie), la Ville de Grenoble aura donc été élue Capitale verte européenne 2022 le 8 octobre dernier.

82-actu-Grenobleok

Une victoire venue consacrer, outre des atouts objectifs, une stratégie de communication signée Terra Publica (Vienne). Une fois la short list connue, il s’agissait de « montrer la motivation non seulement des acteurs politiques et économiques, mais aussi et surtout des habitants eux-mêmes », témoigne Nicolas Desbouis, patron de l’agence. Et de déployer une campagne de séduction massive pendant tout le mois de septembre, en mobilisant les Grenoblois : « On leur a demandé de se prendre en selfie, les doigts croisés, chez eux ou dans l’une des bornes disposées dans trois espaces publics de la ville, puis d’envoyer le cliché sur une plateforme dédiée. »

Quelque 500 personnes, au final, ont accepté de signer une cession de droit à l’image (pour diffusion sur les réseaux sociaux, le site Web, Gremag, etc.), dont un certain nombre apparaissent dans une vidéo de soutien largement partagée sur les réseaux sociaux. « Le départ du Tour de France en ville, le 17 septembre, nous a aussi permis d’en rencontrer un maximum sur un lieu concentré », reconnaît Nicolas Desbouis. Au total, la campagne, qui a ausi consisté en la mobilisation d’ambassadeurs nationaux et internationaux, aura coûté quelque 47 000 € et a mobilisé huit personnes en internes et en externe. Après l’euphorie de la victoire, il restera à bâtir tout un storytelling, sur fond de deuxième vague pandémique, autour de ce titre de Capitale verte européenne. L’appel d’offre est en cours d’écriture.

ANTOINE GAZEAU